Titre Tinatur® Logo Tinatur®

Isolation thermique intérieure en laine de bois
 



A l’origine le mur en pierres était recouvert d’un premier enduit chaux puis d’un enduit plâtre de finition et d’une bande de carreaux de carrelage sur 60 cm de hauteur derrière un évier. Avant la pose de la laine de bois contre le mur, un enduit grossier en chaux est venu égaliser la paroi là où la dépose du carrelage avait laissé de trop grosses irrégularités. Il est important que l’isolant soit en contact direct avec le mur pour éviter les ruptures de capillarité et ainsi favoriser les échanges de vapeur d’eau. Un vide entre l’isolant et le mur pourrait créer plus facilement la formation de condensation.

La technique usuelle consiste à construire une ossature bois directement contre le mur avec des montants de la même épaisseur que l’isolant. L’isolation n’est alors pas optimale car les montants en applique directe sur le mur engendrent des pont thermiques. Ici la pose de l’isolant se fait en 2 temps avec une atténuation des ponts thermiques importante.
Un cadre en bois est assemblé autour de la partie à isoler et espacé du mur d’autant de centimètres que constitue la première couche de laine de bois, ici 8 cm.
Une première épaisseur de laine de bois (ici 2x4 cm) est posé horizontalement contre le mur. Des chevrons (63 x42 mm) maintiennent la première couche de panneaux et permettent la pose de la 2ème épaisseur d’isolant, verticalement, entre ces montants (4cm).
Une fois la 2ème épaisseur de laine de bois mise en place, les chevrons sont prêts pour recevoir la pose du frein-vapeur. Bien qu’en bon état, le plafond a été découpé sur toute la longueur pour isoler l’espace entre plafond et plancher supérieur. Les chevrons sont vissés sur la poutre (invisible sur la photo). L’espace entre le mur et la poutre a été comblé par de la laine de chanvre en vrac.
La cavité du mur a été conservée mais considérablement réduite avec la même épaisseur de laine de bois. Le frein-vapeur utilisé est l’Intello de Proclima particulièrement adapté pour réguler les échanges de vapeur d’eau.
De la laine de chanvre en panneaux était également adaptée pour cet exemple.

ACCÈS DIRECTS :

Catalogue

 

© 2008-2017 S.A.R.L. TINATUR® - Matériaux écologiques de construction
Site réalisé par Cyrille Menguy
Graphisme : Nolwen LeMoal