Titre Tinatur® Logo Tinatur®

Isolation des rampants, en ouate de cellulose pour la rénovation
Préparation de caissons pour insufflation de ouate de cellulose.  

Isolation des rampants de toiture en rénovation, en ouate de cellulose insufflée

Préparation des caissons pour l’insufflation

caissons pour insufflation de ouate de cellulose Pour pouvoir monter en pression avec la machine, et obtenir une densité de 55 kg/m3, il faut aménager des caissons d’une largeur comprise entre 45 et 60cm.

Du coté extérieures on réalise une lame d’air dans l’épaisseur des chevrons. Cela permet d’obtenir une paroi perspirante (qui permet de réguler naturellement l’hygrométrie). Pour cela on vient agrafer un pare- pluie armé (respirant) par l’intérieur sous les chevrons.

Une fois le pare pluie posé, il faut créer les caissons. En général l’espace entre les pannes sur une charpente traditionnel est de 1.2m. Il suffit donc de poser une planche dans cet espace entre pannes pour obtenir des caissons d’environ 60cm.

Les caissons doivent être fermés sur les 6 faces il est donc nécessaire d’obstruer l’espace au niveau des fermes

Pose du freine vapeur pour l’insufflation

pose frein vapeur armé ProclimaUne fois les caissons terminés, il faut poser le freine vapeur. Pour cela, on vient dérouler le freine vapeur à l’horizontale ou à la verticale et on vient l’agrafer sur les pannes et sur les planches intermédiaires.

Il faut prévoir environ une agrafe tous les 10 cm et penser à faire revenir le freine-vapeur sur les murs et pignons.

Une fois le freine-vapeur mis en place, il faut réaliser l’étanchéité à l’air en collant les lés de freine-vapeur entre eux, ainsi que que les retours sur les pignons et les murs grâce aux colles et adhésifs prévus à cet effet.

Liteaunage et Insufflation

pose de liteaux avant inssufflation de ouatePour que le freine-vapeur ne gonfle pas trop sous la pression lors de l’insufflation il faut fixer sur les pannes et les planches intermédiaires des liteaux (25x50mm) à la perpendiculaire des caissons. La lame d’air formée par les liteaux peut alors accueillir les gaines électriques ou les tuyaux de plomberie. Les liteaux sont espacés par un entraxe de 40 cm, ils serviront de support au parement intérieur, Fermacell ou lambris.

Après l’insufflation il est possible de passer les gaines électriques entre les liteaux et le frein-vapeur. Si le freine-vapeur est accidentellement percé lors du passage des gaines, il est impératif de boucher le trou avec un adhésif.

Il ne reste plus qu’à insuffler la ouate de cellulose dans les caissons à 55Kg/m3. Cette densité évitera que l’isolant ne se tasse dans le temps.

Séparation de caissons en OSB

Pour réaliser la séparation des caissons, le frein-vapeur armé (ici DB+) peut être utilisé à la place de planches d’OSB


Les autres dossiers concernant la “Mise en œuvre” des matériaux :


ACCÈS DIRECTS :

Catalogue

 

© 2008-2017 S.A.R.L. TINATUR® - Matériaux écologiques de construction
Site réalisé par Cyrille Menguy
Graphisme : Nolwen LeMoal